20 jours au chili-2017

Contexte : Road trip de quatre mois en sac à dos à deux copines. 

Budget : 634€ soit environ 32€ par jour HORS BILLETS D'AVION

notre itinéraire

Tout d'abord, pour arriver du Pérou vers le Chili il n'y a pas 46 solutions. Premièrement, il faut prendre un bus entre Aréquipa et Tacna (6h de route), puis un taxi collectif entre Tacna et Arica (c'est à ce moment que nous passons les douanes, ce qui peut prendre beaucoup de temps, attention, interdit de transporter des fruits d'un pays à l'autre). Nous avons du dormir une nuit à Arica car nous avons mis plus de temps que prévu pour passer les douanes. Enfin, le lendemain matin, nous avons pris un bus qui nous a emmené vers Iquique où nous sommes restées une nuit (je ne conseille pas franchement cette ville mais c'est pratique de s'y arrêter pour choisir sa prochaine destination). 

  • ARICA : du 9 au 10 janvier (1 nuit), bus Pullman de jour vers Iquique
  • IQUIQUE : du 10 au 11 janvier (1 nuit)
  • Bus IQUIQUE -> LA SERENA : nuit du 11 au 12 (compagnie Turbus, pas terrible mais la plus connue, 24h de trajet)
  • LA SERENA : du 12 au 16 janvier (4 nuits)
  • Bus LA SERENA -> VALPARAISO : nuit du 16 au 17 (compagnie Turbus, 6h de trajet)
  • VALPARAISO : du 17 au 19 janvier (2 nuits)
  • Bus VALPARAISO -> PUCON : nuit du 19 au 20  (compagnie Condor, vraiment très bien, 12h de trajet)
  • PUCON : du 20 au 23 janvier (3 nuits), bus Jac de jour vers Puerto Montt
  • PUERTO MONTT : du 23 au 25 janvier (2 nuits
  • Bus PUERTO MONTT -> COYHAIQUE: nuit du 25 au 26 janvier (compagnie Queilen, 40 000 pesos, pas terrible mais la seule qui le fait, 22h de trajet
  • COYHAIQUE : du 26 au 27 janvier (1 nuit), bus Aguillas Patagonicas de jour (10 000 pesos) vers Puerto Rio Tranquilo
  • PUERTO RIO TRANQUILO : du 27 au 28 janvier (1 nuit), bus Martin Pescador de jour (15 000 pesos) vers Chile chico
  • CHILE CHICO : du 28 au 29 janv (1 nuit)

la serena - vallée de l'elqui

Nous nous y sommes arrêtées longtemps car nous avions besoin de nous poser un peu afin de se reposer et organiser la suite de notre voyage. Cependant, il y a quand même quelques petites choses sympas à voir et à faire à La Serena. Tout d'abord le centre-ville est plutôt mignon avec une Place des armes (encore une !), quelques églises et de beaux panoramas. Sur la place, il y a un marché sympa où vous pourrez acheter de bons empanadas et/ou des souvenirs. 

 

Nous sommes également aller à la plage qui est à environ 30min à pieds du centre ville. La plage n'est pas jolie mais ça fait toujours du bien de se baigner et se prélasser au soleil. L'eau de la mer est très très froide au Chili mais avec un peu de témérité on fini par y arriver ! 

 

Le deuxième jour nous avons pris un petit bus local qui nous a emmenées à Pisco Elqui, qui se trouve dans la Vallée de l'Elqui. C'est un très joli petit village, plutôt hippie, où il fait bon de se promener. Du village, nous sommes allées à pieds à la distillerie de Pisco "Los Nichos". Une route pas très longue (env. 40min) mais sous un soleil de plomb. Heureusement nous avions crème solaire, eau et casquette. La visite de la distillerie est intéressante et instructive mais la guide ne parle qu'en espagnol donc il vaut mieux maîtriser un minimum.  Le pisco est un alcool de vin dont l'origine se partage entre le Chili et le Pérou. La route du retour (après trois shooter de pisco..) fut quelque peu plus difficile. 

 

Le soir, nous sommes sorties en boite avec le Backpacker, c'était très sympa, première sortie depuis le début de notre road trip ! Du coup le lendemain, ça nous a donné une bonne raison pour rester au lit et profiter de ne rien faire..

 

Backpacker Hostel Cosmo Elqui

Las casas 795, La serena

10€ la nuit /pers avec pdj copieux

valparaiso

Valparaiso est une ville haute en couleurs ! Nous sommes arrivées en bus sur les coups de 6h30 du matin et décidons donc d'entreprendre la route jusqu'à notre Backpacker à pieds. Nous étions très étonnées car aucun commerces n'étaient ouverts et ce jusqu'à 10h du matin, la ville n'est donc pas du matin. Après avoir marché une petite heure en s'étant perdues (un peu..), nous voilà arrivées dans notre super jolie auberge. Le check-in ne se fait qu'à 15h donc nous n'aurons pas le loisir de nous reposer tout de suite. Nous laissons les sacs sur place et partons donc à la découverte de la ville. Cette dernière est plutôt sale et il y règne plus ou moins toujours une odeur d'urine. Mais c'est tellement joli qu'on les pardonne. Tout d'abord, les maisons colorées, le port puis ensuite les muraux et enfin les funiculaires donnent à cette ville un charme certain. Nous nous sommes donc lancées dans la montée du Mirador del Paseo 21 de Mayo qui offre un beau point de vue sur le port et l'océan à perte de vue. Nous avons également pris un funiculaire (quand même !) et c'est vraiment marrant et pratique pour monter l'une des nombreuses Cerro (collines). 

Nous avons rejoint le Free Walking Tour de Jonathan, un jeune Suisse qui propose des tours en français. C'était très sympa d'en connaître un peu plus sur l'histoire de la ville et des bâtiments et de tout comprendre ! Un tour que je recommande vivement (Valp'otop). 

Le plus intéressant à Valparaiso est de se "perdre" dans la ville afin de découvrir le plus de muraux possibles et surtout les plus beaux ! 

 

Backpacker Hostel La Casa Volante

El Pasaje Fischer, Valparaiso

15€ la nuit / per avec super pdj et grande chambre !

pucon

Pucon est la première ville que nous faisons où il y a autant de touristes, on se croirait dans un station de ski tellement on trouve de magasins d'équipements sportifs. En tout cas c'est l'endroit (idéal ?) pour toutes sortes de sports (rafting, canoë, trekking...) à des prix tout de même assez élevés. Nous nous sentons donc un peu oppressées mais heureusement notre logement est dans El Cerro au bout de la rue Caupolican qui nous éloigne de 10min à pieds de l'agitation ambiante. 

  • LOS OJOS DE CABURGA 

Il y a un petit bus qui part chaque demie-heure et qui vous emmène en 30min à Caburga pour 700pesos l'aller (soit env 1€). Là vous vous dirigerez vers los ojos (il y en a deux), qui sont enfait des petits lacs d'une eau bleu foncé. La balade ne dure pas plus de 30min mais c'est très joli. L'entrée coûte 1000pesos. 

  • LE PARC HUERQUEHUE

Il n'y a que quelques bus par jour qui partent pour le parc, nous avons pris le premier à 8h30 et sommes arrivées là bas à 9h30. L'aller retour coûte 3600pesos et l'entrée du parc 5000pesos. C'est parti pour la randonnée des quatre lacs. Il faisait assez froid au début de la balade mais nous nous sommes vite réchauffées étant donné que ça monte sacrément jusqu'au Lago Verde (soit pendant 3 heures). Nous avons rencontré en route Charles & Aurore, un couple de français avec qui nous avons fait la balade. Nous avons fait notre stop déjeuner devant le Lago Verde : magnifique ! Une eau limpide et étendue à perte de vue. Charles était le seul à avoir son maillot de bain et on a un peu regretté de ne pas l'avoir pris, mais la trempette des pieds était déjà très agréable. Puis nous avons repris la route vers 14h et on pensait être large pour prendre le bus retour de 17h10 mais hélas le retour était plus long que prévu et nous l'avons loupé à 5min près. Heureusement un gentil couple nous a emmené jusqu'à Caburga où on a pu prendre le bus pour Pucon. 

La randonnée est super sympa, on a marché 18kms et les paysages sont juste magnifiques !! La végétation, les lacs, les panoramas sont impressionnants. 

  • LE VOLCAN

Nous n'avons pas fait l'ascension du volcan car c'était trop cher pour nous, mais ceux qui l'ont fait qu'on a pu croiser on bien aimé donc à vous de voir ! 

  • LES TERMES

Nous n'avons pas fait les termes non plus, en ayant déjà fait à Aguas Calientes au Pérou. Ce n'est pas forcément quelque chose que nous adorons donc pas de regrets ! Il y en a deux des plus connues sur les nombreuses que propose la ville de Pucon : Los Pozones (facile d'accès et moins chères mais très belles) et Las Geometricas (les plus belles, les plus chères et plus difficile d'accès). 

 

 

Logement chez Doneti

750 Caupolican road, El Cerro, Pucon 

la patagonie

On a bien cru que la Patagonie ne voulait pas de nous... Après plusieurs galères nous y sommes quand même parvenues (ou presque). Laissez moi vous expliquer. Tout à commencé lors de notre séjour à Pucon, tout d'abord, aucun bus n'allait plus loin que Puerto Montt (qui était quand même encore à 30h de route de notre destination). Soit, nous en prendrons plusieurs. Arrivées à Puerto Montt, cette ville moche et glauque, nous apprenons que non seulement il n'y a pas de bus le jour même pour descendre à Coyhaique (qui n'est toujours pas notre destination) mais qu'en plus il faudra attendre deux nuits (que nous passerons dans un Hospedaje miteux et défraîchis, je vous passe les détails) et que ce bus coûte quand même 40.000 pesos.

Deux jours plus tard, nous prenons donc la route pour Coyhaique, pour se faire nous passons les douanes Argentines pour re-rentrer plus bas au Chili. Bien sûr, le bus avait un problème, il est donc partit avec une heure de retard. Voyage donc plutôt mouvementé (pas grave on a plus de tampons sur nos passeports !). Arrivées à Coyhaique, nous devons attendre le lendemain pour avoir enfin (ALLELUIA) un bus qui nous emmènera à Puerto Rio Tranquilo où nous resterons pour une nuit. 

La poisse ne s'arrête pas là bien évidemment. (ce serait trop peu me connaître) Nous ne pourrons, à notre grand regret, malheureusement pas faire le trek W de Torres del Paine. Ce trek est un incontournable de la Patagonie Chillienne, mais il y a trois mois ils ont restreint les entrées pour problèmes de fosses septiques trop sollicitées. Tous les campings étaient donc pleins jusqu'au 1er mars, et, bien sûr, nous ne pouvons attendre cette date. Encore une fois, nous nous consolons en nous disant qu'on aura encore plein de trek à faire au Pérou et en Bolivie. Mais quand même ça nous met un coup au moral et on est déçues. 

ATTENTION : même les campings gratuits nécessitent d'être reservés pour Torres del Paine, ne vous faites pas avoir comme nous. 

  • PUERTO RIO TRANQUILO - LES CATHÉDRALES DE MARBRE

Pour continuer sur la route de la poisse, notre bus est tombé dans le fossé lors de la route vers Puerto Rio Tranquilo. Heureusement plus de peur que de mal mais nous sommes bien restés bloqués 1h en plein milieu du trajet ! Le plus marrant c'était de voir les autres touristes nous regarder d'en bas et prendre des photos pendant que nous étions coincés. Heureusement la poisse s'arrête là !! La route qui mène à ce petit village est déjà somptueuse ; montagnes, rivières, lac et j'en passe. Arrivées sur place, c'est magique : lac bleu turquoise, montagnes à perte de vue, c'est vraiment beau et tout petit. On se croirait en bord de mer mais c'est enfait le lac General Carrera qui s'étend sur 1850km², jusqu'en Argentine où il devient le lac Buenos Aires. L'après midi de notre arrivée nous avons donc marcher le long de ce lac pour en admirer les couleurs et le panorama. Le lendemain matin, nous sommes parties en bateau pour découvrir les fameuses grottes de marbre qui nous on fait venir jusque là. Nous avons négocié le prix à 9000 pesos (sachant que tous les magasins sont alignés à 10 000). Nous voilà donc parties dans ces eaux turquoises et limpides, à travers les vagues, jusqu'à découvrir ces magnifiques érosions dans la roche. Un spectacle tout simplement grandiose. Je vous laisse découvrir les photos. Prenez des vêtements imperméables, la traversée peut mouiller un peu... Si vous êtes du genre glacier, il y en un dont on peut faire l'ascension, le glacier exploradores (le moins cher de Patagonie, à bon entendeur..) Pour la suite du voyage, direction l'Argentine !!

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    marion (mardi, 31 janvier 2017 15:18)

    Au top!! :)

  • #2

    arnaud (mercredi, 01 février 2017 08:07)

    On a le coeur qui bat fort! Que de belles aventures et d'émotions! Brrr...