20 jours en argentine  -  Février 2017

Contexte : Road trip en sac à dos de quatre mois à deux copines. 

Budget : 660,50€ soit env 33€ par jour HORS BILLETS D'AVION

notre itinéraire

Nous avons traversé la frontière Argentino-Chilienne entre Chile Chico et Los Antiguos. Comme vous avez pu le lire dans mon article sur le Chili, nous avons dormi une nuit à Chile Chico. Notre host nous a emmenées gratuitement en voiture jusqu'à la frontière Chilienne. Après les habituelles vérifications nous avons entamé une marche d'environ 1h30 jusqu'à la frontière Argentine de Los Antiguos. Puis nous sommes arrivées au Terminal de bus de la ville et nous avons réservé un bus de nuit pour El Chalten. 

  • Bus LOS ANTIGUOS -> EL CHALTEN : nuit du 29 au 30 janvier (compagnie Chaltentravel, 11h de trajet)
  • EL CHALTEN : du 30 janvier au 1er Févrirer (2 nuits), bus de jour vers El Calafate avec Chaltentravel
  • EL CALAFATE : du 1er au 5 février (4 nuits), avion de jour vers Buenos Aires avec Aerolineas Argentinas (235€)
  • BUENOS AIRES : du 5 au 6 février (1 nuit), Ferry + bus de jour avec Colonia Express vers Montevideo 
  • URUGUAY 
  • BUENOS AIRES : du 12 au 16 février (4 nuits)
  • Bus BUENOS AIRES -> PUERTO IGUAZU : nuit du 16 au 17 février (compagnie El Rapido Argentino, 19h de trajet)
  • PUERTO IGUAZU : du 17 au 19 février (2 nuits
  • Bus PUERTO IGUAZU ->  SAN MIGUEL DE TUCUMAN : nuit du 19 au 20 février (compagnie Andesmar, 25h de trajet) 
  • SAN MIGUEL DE TUCUMAN : du 20 au 21 février (1 nuit
  • Bus SAN MIGUEL DE TUCUMAN -> LA QUIACA : nuit du 21 au 22 février (compagnie Adesmar & Flecha bus, 12h de trajet) 
  • LA SUITE EN BOLIVIE !!!

la patagonie

  • EL CHALTEN :

Nous sommes arrivées le matin en bus vers 7h. Nous avons rapidement trouvé une Auberge où passer les deux prochaines nuits, mais nous n'avions pas de liquide pour payer et le seul ATM dans la ville n'avait plus d'argent. Coup de bol, nous sommes arrivées un lundi et c'est le seul jour où la machine est remplie, autant vous dire que ça part vite. D'autre part, que ce soit à El Chalten ou ailleurs, on ne peut pas retirer plus de 1000 pesos à la fois et bien sûr, chaque fois chargés de 96 pesos... Un peu énervant alors si vous pouvez sortir beaucoup de cash avant et le changer là bas c'est mieux ! Nous avons donc finalement pu payer notre chambre. Il n'était que 9h, nous nous sommes donc motivées à faire la randonnée du Cerro Torre le jour même, le lendemain nous avons fait la randonnée du Fitz roy et le dernier jour avant notre bus de 13h une petite randonnée El Chorillo del Salto. El Chalten est un petit village limite fantôme où il n'y a rien d'autre à faire que du trekking donc il vaut mieux aimer ça ! 

  1. Cerro Torre : une randonnée d'environ 18 kilomètres aller-retour plutôt facile et se fait aisément en une journée. Le sentier est sympa mais nous n'avons pas eu la chance de voir le Cerro Torre dégagé à notre arrivée. Cette balade est quand même jolie et pleine de beaux paysages. 
  2. Cerro Fitz Roy : une randonnée d'environ 25 kilomètres aller-retour qui se fait aussi facilement en une journée. Nous sommes parties tôt pour ne pas avoir trop de monde avec nous. Les 3 premiers kilomètres de la randonnée sont plutôt pentus puis c'est calme jusqu'aux deux derniers kilomètres. Là, préparez les gibolles : ça grimpe sec : 800m de dénivelé, 1km en 1h. Mais croyez moi, ça en vaut tellement la peine ! Tout le sentier est sympa et le point final est splendide. A ne surtout pas râter ! 
  3. El Chorillo del Salto : une petite randonnée toute simple de 6kms aller-retour. Le sentier n'est pas très intéressant mais la cascade à l'arrivée est vraiment jolie, si vous avez le temps donc, n'hésitez pas trop longtemps ;) 

Auberge de jeunesse "Hostel de los Andes"

350 pesos par nuit et par personne avec PDJ 

Proche du terminal de bus, à 15min à pieds des départs sentier

  • EL CALAFATE :

Nous y sommes restées plusieurs jours pour se reposer et organiser la suite du voyage. La ville n'est pas terrible et peu intéressante mais on y trouve tout ce qu'il faut. Bien sûr, nous avons quand même fait le fameux Glacier Perito Moreno ! Situé à 78kms d'El calafate, on s'y rend facilement en bus en 1h30 (450 pesos l'aller retour, 330 pesos l'entrée). Avec une superficie de 250 km², c'est un impressionnant Glacier niché au coeur des montagnes. Des nuances de bleus s'y reflètent et c'est un spectacle incroyable ! Notre dernière découverte de la Patagonie et pas des moindres ! 

 

Auberge de jeunesse "Hostel de los manos"

300 pesos par nuit et par personne

Proche centre ville et proche terminal de bus

buenos aires

Après une longue période hors des grandes villes, c'est assez bizarre de se retrouver à Buenos Aires. Pour la petite histoire, j'avais rencontré une Argentine (Ruth) lors de mon voyage en Thaïlande et il se trouve qu'elle vit à Buenos Aires, c'est donc elle qui nous gracieusement hébergées lors de nos 4 nuits à Buenos Aires. Encore un super aspect des voyages ! Nous étions donc dans la rue Corrientes dans le quartier Almagro. Une localisation plutôt bonne pour visiter les recoins de la ville.

 

D'abord quelques petites choses à savoir sur la ville : 

      -> Il vous faut inévitablement la carte SUBE, qui coûte 25 pesos, pour pouvoir utiliser les transports en commun de la ville. 

      -> Cette carte se recharge dans les stations métro ou dans les kioscos et vous pouvez être en négatif jusqu'à -10 pesos. 

      -> Le métro ici s'appelle Subte

      -> L'origine du maté se divise entre l'Uruguay et l'Argentine. On a testé et on a pas trop trop aimé. Le maté c'est un genre de thé qui se boit dans une tasse       assez lourde (appelée maté), ils mettent la plante hachée (la yerba) directement dedans et de l'eau chaude. Ça se boit avec une paille spéciale (la bombilla). Bref tout un rituel ! Les Uruguayens en boivent à longueur de journée. 

      -> On a testé bien sûr le dulce de leche que j'apprécie de plus en plus (notre première fois fut au Chili) 

      -> On a testé aussi les fameuses glaces de Buenos Aires et franchement ça vaut le détour !

     -> Nos amis Argentins nous ont soutenu que leurs pizzas étaient meilleures que les nôtres et même que les Italiennes ! Je vous rassure c'est faux. En plus ils ne mangent que 2-3 parts de pizza par repas : amateurs ! 

      -> Les Argentins vivent tard, ils mangent le dîner vers 22h et ne sortent pas avant 00h. 

      -> Le "y" et le "ll" se prononcent "ch", difficile au début puis on s'y fait !

 

  • QUARTIER RECOLETA 

Dans ce quartier, il faudra se diriger vers l'avenue Santa Fe afin de rentrer dans la librairie qui est en fait un théâtre / opéra. Juste pour l'architecture et la beauté du bâtiment, il est intéressant d'y jeter un œil. Sur la route, vous trouverez également une magnifique basilique. 

  • QUARTIER DE LA BOCA

Un des quartiers les plus connus de Buenos Aires. Il faudra aller dans le passage Caminito pour découvrir toutes ces fameuses maisons colorées et l'ambiance Tango. C'est assez rapide à visiter et c'est un quartier très touristique mais ça reste un incontournable de la ville. Je vous recommande de faire un stop dans le restaurant Gran Paraiso, le propriétaire est très sympa, vous pouvez rentrer sans consommer pour admirer la "Casa Genovesa" et profiter du wifi gratuit. Mais je vous conseille d'y boire un coup ou de manger un bout car les prix sont vraiment abordables et l'ambiance très sympa. 

  • QUARTIER PALERMO

C'est là où il faut aller si vous voulez boire un verre. Nous y sommes allées une fois mais c'était un mercredi soir donc l'ambiance n'était pas forcément dingue mais pendant le week-end il paraît que c'est grosse ambiance. Sinon vous trouverez aussi le Jardin Botanique, plutôt sympa et bien fourni et le Jardin Japonais que nous n'avons pas fait. 

  • QUARTIER SAN TELMO

C'est dans ce quartier que vous trouverez la fameuse Plaza de Mayo (célèbre pour les manifestations et les mères de la place de Mai ; mères Argentines dont les enfants ont disparu assassinés pendant la "guerre sale" livrée en particulier par la dictature militaire entre 1976 et 1983), qui fait face au palais du Gouvernement, une grande maison rose. Aux alentours, on trouve aussi une magnifique cathédrale et des bâtiments dotés d'une belle architecture. En partant de la Plaza de Mayo par la rue Balcarce vous finirez par rencontrer quelques personnages de BD peints sur les murs où en version 3D sur les trottoirs. Une jolie cathédrale, que nous n'avons pas pu visiter mais déjà bien jolie de l'extérieur, est également à voir au croisement entre Balcarce et Humberto. 

 

Première nuit à Buenos Aires en AirBnB

Chez Maria, super emplacement et elle est géniale -> ICI <-

Puerto iguazu -  chutes d'iguazu

Ce n'est pas dans la bonne humeur que nous arrivons à Puerto Iguazu...

 

En effet, nous avons vécu notre pire trajet de bus de nuit depuis le début de notre voyage (compagnie El Rapido Argentino : A FUIR !). Je vous explique : nous nous installons tranquillement à nos places et jusqu'à 23h pas trop de problèmes si ce n'est l'attitude très peu aimable du "stewart". S'il pouvait nous jeter nos plateaux-repas à la tronche, il le ferait. Bref, on se dit juste qu'il y a vraiment des frustrés sur cette terre. Mais vers minuit, l'eau commence à tomber dans le bus, c'est à dire qu'il pleuvait autant à l'intérieur qu'à l'extérieur... On s'installe donc sur les deux sièges libres de devant, un peu moins trempés que les nôtres. C'est à ce moment que deux gars arrivent nous balançant du "on à demandé au chauffeur et il nous a dit que les places étaient pour nous car on a de l'eau sur nos sièges en haut". Nous leur expliquons gentiment que nous avons changé de place exactement pour la même raison mais ils persistent en disant qu'ils ont demandé les premiers (niveau maternel on y est). Il y a même une dame super gentille qui prend notre défense car nous avions des difficultés à nous exprimer en espagnol.  Du coup, je file voir le conducteur que je retrouve clope au bec et qui ne daigne même pas s'adresser à moi correctement. Il nous dit qu'il va trouver une solution, mais à part changer de bus, je vois pas. Il revient quelques minutes plus tard pour nous dire qu'il y a deux places libres en haut ; celles des deux types installés tranquillement au sec et qui font des cœurs sur la vitre pour nous narguer. On a beau expliquer que si ces places sont bonnes pour nous, elles sont bonnes pour eux aussi, rien à faire. On monte donc, furieuses, au deuxième étage du bus. Tiens bizarre : pas d'eau, mais juste un siège qui ne fonctionne pas ! La bonne blague... 

 

Mais passons aux choses plus sympas ! Arrivées à la station de bus, nous sommes écrasées pas la chaleur, nous prenons donc un taxi pour nous rendre dans notre AirBnB (attention ne pas prendre les taxis proches de la station, deux fois plus chers que dans la rue). Nous arrivons dans notre charmante demeure pour les deux nuits à suivre. L'endroit est sympa, bien que loin du centre et pas très propre. Mais on est pas là pour ça, fatiguées, nous nous couchons assez tôt pour profiter le lendemain des chutes d'Iguazu, le jour de l'anniversaire de Marion ! 

 

Au réveil, nous voulions prendre le bus pour les chutes, mais après quelques mètres à pieds sans trop savoir où aller, nous avons accueilli le taxi s'arrêtant à notre hauteur à bras ouverts (le prix est quasi le même à deux en taxi qu'en bus). Nous arrivons donc à l'entrée du parc vers 9h. L'entrée coûte 330 pesos et on ne peut payer qu'en cash (il y a un ATM sur place). Le parc ouvre de 8h à 18h ce qui laisse bien assez de temps pour tout voir. Nous commençons donc par le circuit inférieur où nous découvrons pour la première fois ces incroyables chutes d'eau : spectaculaire ! Ce premier parcours fut agréable car peu de monde en ce début de journée. Ensuite, nous avons pris le train pour "La gorge du Diable" (compris dans l'entrée du ticket), qui vous donne un point de vue d'en haut sur les chutes. La force de l'eau et le souffle sont impressionnants, gare à la douche ! Après un pic-nique sur le site (attention aux Coatis chapardeurs de nourriture), nous reprenons le train en sens inverse. Enfin, nous avons terminé par le circuit supérieur, qui offre une vue plus globale des chutes, mais il commençait à y avoir beaucoup de monde et la chaleur devenait vraiment dure à supporter. Nous sommes donc reparties vers 15h30 en bus. 

Nous n'avons pas fait le côté Brésilien pour cause de budget, mais ce que nous avons vu nous a déjà régalées, ces chutes sont impressionnantes, incroyables, majestueuses... Un délice pour les yeux ! 

 

Les chutes d'Iguazu sont nichées entre le Brésil (20%) et l'Argentine (80%), inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO, cela fait d'elles l'une des merveilles du monde. Pas moins de 275 cascades forment ces chutes, et la plus haute mesure 80m de hauteur, c'est la fameuse gorge du Diable "Garganta del Diablo". 

 

AirBnB chez Santiago

Pour trouver l'annonce, cliquez -> ICI <-

Nos vamos en bolivia !

Après les magnifiques chutes d'eau d'Iguazu, nous voilà parties pour la Bolivie. Nous voulions faire un stop dans le nord de l'Argentine à Purmamarca pour admirer "El cerro de siete colores" mais par manque de temps et de possibilités en bus, nous avons du changer nos plans. Nous avons pris un bus interminable entre Puerto Iguazu et San Miguel de Tucuman (25 lonnnnnnngues heures...) et au lieu d'arriver à 18h30 à bon port, nous sommes arrivées à 22h30 ce qui nous a obligées à rester une nuit dans la ville. Heureusement nous avons trouvé un hôtel bon rapport qualité/prix juste en face de la station de bus à qui il restait une chambre. Le lendemain nous retournons, sous une chaleur accablante, à la station de bus où nous trouvons un bus de nuit qui nous emmènera à La Quiaca, ville Argentine proche de la frontière Bolivienne. Pour la suite, il faudra lire l'article sur la Bolivie :D ! Bises voyageuses à tou(te)s !

 

Hotel Del Parque, juste en face de la station de bus

450 pesos la nuit/ pour la chambre double avec pdj

Pas de clim, mais un ventilo, personnel sympa et chambre propre

Écrire commentaire

Commentaires: 0