3 semaines a cuba  (nov-dec 2016)

 Contexte : Road trip en sac à dos à quatre potes. 

 

BUDGET TOTAL (hors billets d’avion) : 800€

 

Notre itinéraire :

Du 17 au 19 nov : LA HAVANE (2 nuits)

Du 19 au 22 nov : VINALES (3 nuits)

Du 22 au 24 nov : LAS TERRAZAS (2 nuits)

Du 24 au 25 nov : PLAYA LARGA (1 nuit)

Du 25 au 29 nov : TRINIDAD (4 nuits)

Du 29 nov au 1er déc : SANTA CLARA (2 nuits)

Du 1er au 4 déc : VARADERO (3 nuits)

DU 4 au 8 déc : LA HAVANE (4 nuits)

 

Quelques petites choses à savoir sur Cuba :

 

Bus : deux compagnies, Viazul et Transtur. Il faut réserver au moins deux jours en avance afin d’avoir de la place. Toujours se présenter une demie heure à une heure avant le départ du bus. Ils desservent les principaux endroits touristiques.

 

Taxi : nous étions quatre donc parfois plutôt avantageux mais ça reste un moyen de transport coûteux et plutôt de dépannage.

 

Casa Particular : comme des Airbnb, on dort chez les gens, les petit déjeuners et dîners sont bien meilleurs et moins chers qu’en restaurant. Et en plus on partage des moments avec les familles ce qui est super pour travailler l’espagnol et découvrir la culture Cubaine.

 

Voyager à deux c’est mieux ! Et même, comme nous, à quatre. Dans les casas les chambres sont généralement pour deux, trois, voir quatre personnes. Vous payez donc le même prix que vous soyez seul ou accompagné. Alors partez avec des amis !

 

Deux monnaies : CUP (locale) et CUC (nationale). En tant que touristes nous n’avons payé qu’en CUC même si apparemment il y a moyen d’échanger quelques CUC en CUP et les utiliser pour se restaurer (la vie est beaucoup moins cher pour les Cubains que pour les touristes).

 

Apprenez un peu d’espagnol avant de venir, les Cubains y sont sensibles. Et pour communiquer c’est mieux. 

 

N’hésitez pas à marchander.

 

Les petits déjeuners et dîners à la casa sont copieux :

PDJ : fruits frais, jus de fruit, pain, omelette, beurre, café. (4 à 5 cuc)

REPAS : une viande ou poisson, riz, manioc, haricots rouges, crudités, fruits… (6 à 10 cuc)

 

Pas facile de trouver des produits de toilette et des aliments pour se faire à manger…

 

Le Voyage : (prix indiqués pour un voyage à 4 personnes)

 

LA HAVANE :

Nous logions dans la partie non restaurée de La Havane ; des immeubles en ruine, des façades à moitié restaurées et un vrai charme Cubain avec toutes les voitures américaines qui animent les rues. La partie rénovée de La Havane (qui paradoxalement s’appelle Habana Vieja, soit la vieille Havane), regorge de magnifique bâtiment mais n’a pas le même charme que les rues de la partie non rénovée. Puis vint le moment de notre premier mojito : une tuerie ! Le meilleur que j’ai pu boire sans commune mesure. A la fin de notre trip nous sommes revenus à La Havane, dans un autre logement dans Habana Vieja. Nous sommes retournés au même bar où les mojitos étaient toujours aussi bons. Nous sommes sortis danser et avons pris des cours de salsa. Nous avons également visité la ville (Plaza de armas, Plaza vieja, el Capitolio, les cathédrales…) et nous sommes perdus dans les rues non touristiques où réside un vrai charme Cubain.

 

- Hostal Sayli - Calle Cuba n°659 (entre calle Luz y acosta alto)

Tel. 07 87 01 608 - 15 cuc / pers / nuit avec PDJ

 

- Bar Mojitos musique : El Jelengue de Areito

Calle San Miguel n°410 (entre Campanario y Lealtad)

 

- Bar où danser et prendre des cours : El Patio Amarillo

Calle San Ignacio (entre calle Tajadillo y Empredado

 

VINALES :

Nous avons pris le bus transtur pour nous déplacer de La Havane à Vinales. Nous n’avions pas réservé de casa mais à peine descendus du bus, une petite dame nous en propose une et, bien contents de ne pas avoir à chercher avec nos sacs sur le dos, nous la suivons. Une très jolie casa un peu excentrée de la rue principale et toute colorée. Le samedi soir à Vinales c’est musique et danse sur la place du village, nous avons donc rejoint la foule pour danser sur les musiques au rythmes de salsa, rumba …

Le lendemain, randonnée dans les plantations de Tabac avec haltes pour rouler un cigare et comprendre la fabrication, pour voir la production de rhum de goyave et la production de café et enfin pour visiter la Cava del Indio, une jolie grotte.

Le troisième jour nous sommes allés visiter le Botanic Garden après avoir fait la queue des heures pour une carte Internet ( 2 cuc l’heure). Journée farniente !

 

 - Villa Mirta y Bertico - Calle 2da, entre 1ra y Arollo del Duelo, #13

Tel. 48 796 318 - 15 cuc / pers / nuit avec PDJ

 

LAS TERRAZAS :

Nous avons pris le bus Viazul pour nous déplacer vers Las Terrazas. Arrivés à l’arrêt de bus un tuk tuk nous a emmenés jusqu’à nos cabanes dans les arbres. Las Terrazas est un site protégé et favorisant la protection de l’environnement. Nous arrivons vers nos cabanes, situées juste en face de superbes piscines naturelles et au beau milieu de la forêt et de la verdure. Confort très rudimentaire mais une vraie bonne expérience tout de même. La cabane est en hauteur, une trappe au sol permet d’y entrer, et on y trouve en tout et pour tout : deux matelas mousse, deux couvertures, deux oreillers, deux draps housse, deux savons, une poubelle, un ventilo et un rouleau de PQ. Prenez de l’anti moustique !

Après une première nuit mouvementée, nous sommes partis en randonnée, c’est à dire monter jusqu’en haut de la colline qui surplombe une petite partie de Cuba. Pas facile car ce n’est que de la montée bien raide mais la vue en vaut la peine. Au retour récompense : les piscines naturelles, trop agréable ! Le dîner au restaurant des cabanes  copieux, bon, et pas cher. Mais ouvert que de 10h à 18h.

 

Las cabanas de San Juan - 12,5 cuc / pers / nuit avec PDJ

 

PLAYA LARGA :

Nous avons pris le taxi jusqu’à Playa Larga. Celui-ci nous a déposé a une casa toute pourrie (casa Baby…) où nous sommes restés faute de temps pour en chercher une autre. Nous sommes allés manger dans un très bon restaurant puis nous avons rejoint la plage où l’eau était très bonne. Baignade bien agréable et jolie plage.

 

TRINIDAD :

Faute d’avoir pu réserver notre bus, nous avons pris le taxi jusqu’à Trinidad. Le taxi étant une vieille Chevrolet bleue ciel à la banquette moelleuse et la musique à fond. Nous avons longé la côte ce qui nous offrit un beau spectacle sur les eaux turquoises de l’océan. Arrivés à Trinidad, nous avons trouvé une super casa avec un petit appartement rien que pour nous. Après installation, nous sommes partis nous promener et nous avons finis à la casa de la musica où nous avons bu le pire mojito depuis notre arrivée à Cuba. On aurait dit du liquide vaisselle. Heureusement, le concert de musique Cubaine nous a fait oublier cette déception. Le soir, repas dans la casa : succulent ! Nous sommes ensuite repartis en ville en quête d’un bon mojito, en vain… Nous nous sommes donc laissés bercer par la musique Cubaine et par les gens qui maîtrisent la salsa…

Le lendemain une mauvaise nouvelle nous attendait : Fidel Castro est mort ! C’est à dire qu’il n’y aura plus de musique, plus d’alcool et plus de festivités pendant 9 jours. C’est bien notre veine, nous qui voulions faire la fête à Trinidad.. Plus aucune musique dans les rues, tous les bars fermés, une drôle d’atmosphère règne dans la ville et même dans le pays. Nous décidons donc d’aller voir le point de vue en haut du mirador, situé derrière la Plaza Novela, sous une chaleur accablante, puis de visiter la jolie ville (Plaza Santa Ana, Plaza Cespédes, maisons colorées…)

(!) Si vous avez des vieux habits, prenez les et faites du troc au marché artisanal de Trinidad ! Un super moyen de négocier avec les locaux et de repartir avec des souvenirs pour pas cher.

Le troisième jour nous avons loué des vélos pour aller sur la plage d’Ancon, nous sommes arrivés à la playa de la boca (ne surtout pas s’y baigner !) puis nous avons longé la côte jusqu’à trouver une super petite plage avec un lagon aux couleurs turquoises, magnifique !

Au moment du retour, j’ai la joie de découvrir mon vélo crevé, alors 15 bornes à vélo ça va, mais à pieds c’est tout de suite plus long ! Du coup Yann a pris mon vélo avec lui et moi j’ai pris Marine sur mon guidon, on a mis un peu de temps mais on a fini par arriver, suants, et dégoulinants !

Le quatrième jour nous avons décidé d’aller à la cascade en calèche. Et je le regrette amèrement, tout d’abord 15 cuc le transport dans une calèche pourrie et avec un cheval mal traité (très maigre, avec le licol qui lui rentrait dans la chair, sabots en piteux état et pas d’eau, à ce propos : ne faites pas de cheval à Cuba ! Chevaux mal traités, guides qui ne savent pas monter, ça déchire le coeur de voir ça). Ensuite on nous dépose à un bar où on nous montre comment faire du jus de canne à sucre et on nous en propose un verre qu’il faut enfait payer à la fin (2 cuc) et la meilleure : on nous demande 6,50 cuc chacun pour accéder à la cascade ! Nous avons refusé de payer et avons quand même pu accéder à la cascade, blindée de touristes et pas impressionnante du tout… Bref grosse déception. Heureusement, de retour à la casa nous avons retrouvé la super famille et nous avons fait des jeux ensemble.

 

 - Alicia Marin Naranjo - Frank Pais n°578 Trinidad

Tel. (+53) 41 998074 - hostalaliciaymiguel@gmail.com

11,5 cuc / nuit / pers avec PDJ

 

 - Hostal Shekinah - Concordia n°69

emelina.oromi@nauta.cu - Tel. 52 46 18 07

 

SANTA CLARA :

Nous avons pris le bus Viazul et avons été accueillis par une casa que nous avait réservé Alicia. Encore une fois des gens très sympathiques.

Le lendemain direction El Parque Vidal sous la pluie, puis El Tren Blindado et la Plaza de la revolucion avec cette magnifique statue du Che. Hélas nous sommes arrivés le jour de la procession de Fidel Castro dans la ville, nous n’avons donc pas pu visiter le musée dédié au Che. Quitte a être là, nous avons voulu voir la procession de Castro mais après quelques heures d’attente nous sommes partis, le cortège ne passant pas avant une heure du matin…

Bref un séjour à Santa Clara un peu raté. La ville est en plus très sale et pas jolie.

 

 - Casa Rabelo y Onelia - Abel Santamaria n°17

Tel. 53 01 07 62 - tatiana80@nauta.cu

11,5 cuc / pers / nuit avec PDJ

 

VARADERO :

Nous avons pris le bus Viazul jusqu’à Varadero. Plage, plage et plage ! La casa n’est pas top mais la mer est bleue turquoise et le temps radieux alors que demander de plus ??? C’est une ville bien loin de ce qu’est réellement Cuba mais ça fait du bien de retrouver quelques équipements (supermarchés par exemple).

Nous n’avons finalement pas fait la partie Est de Cuba par manque de temps et nous préférions profiter en restant plus longtemps dans chaque endroit plutôt que de courir à travers le pays pour en faire le maximum.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0